Qu’est-ce qu’une plateforme?

Une plateforme est un nouveau type d’entreprise: son rôle est d’aider deux ou plusieurs groupes différents à se rencontrer, à co-créer et à échanger de la valeur.
Elle facilite les interactions, connecte l’offre et la demande, et orchestre, organise, fluidifie ou crée des écosystèmes.

Pour comprendre ce que sont les entreprises-plateformes, comment elles fonctionnement, et pourquoi ce sont les entreprises du futur, nous vous conseillons l’article Anatomie d’une plateforme : l’entreprise du futur

Qu’entendons-nous par “construire une entreprise-plateforme” ?

 

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans l’univers des plateformes : une plateforme est-elle une application ? Est-ce une place de marché ? Quelle est la différence entre plateforme et écosystème ?

Nous abordons les plateformes comme un nouveau modèle d’entreprise qui orchestre les flux de valeur, qui relie l’offre et la demande au sein d’un écosystème. La technologie est un facilitateur, un outil qui rend ces connexions possibles.

Par conséquent, nous pensons que construire une plateforme = construire un nouveau type d’entreprise, avec des différences très spécifiques par rapport aux modèles (linéaires) traditionnels que nous connaissons. Il faudra donc de la technologie, mais pas seulement : votre plateforme devra aussi avoir sa propre stratégie, sa gouvernance, son cadre de confiance, ses effets de réseau, ses points de contrôle, son écosystème,… etc.

C’est pourquoi nous avons développé une méthodologie et des outils adaptés à ces nouveaux modèles.

Idées reçues sur les plateformes digitales

Les plateformes sont uniquement digitales.

NON !

Une plateforme digitale orchestre le parcours de l’utilisateur, qui peut couvrir à la fois des éléments digitaux et physiques. Exemple : les plateformes de livraison de produits alimentaires qui reposent non seulement sur l’application, mais surtout sur la logistique physique.

Seules les entreprises digitales peuvent faire des plateformes digitales.

NON !

En fait, c’est le contraire : les entreprises non digitales disposent d’actifs, de services ou de produits, d’une base de clients ou d’équipements qu’ils peuvent exploiter pour accélérer l’adoption de la plateforme et ses effets de réseau ; exemple : General Electrics a construit Predix, une plateforme de données qui tire parti de tous les équipements vendus à ses clients, des dispositifs IOT et de l’intelligence des données.

Je dois être légitime sur le marché que je vise.

NON ! (mais ça aide beaucoup)

Airbnb n’est pas né du marché de l’hébergement, ni Uber du marché du transport. Cependant, il est vrai que le fait de disposer déjà d’une certaine connaissance, d’une marque, de fonds, d’actifs ou d’une base de clients dans l’écosystème cible, contribuera à accélérer la mise sur le marché et augmentera également la capacité de défense de votre plateforme.

 

Je dois lancer mon application aussi vite que possible, tester et réitérer ; le modèle économique viendra plus tard.

NON !

Bien sûr, vous devrez pivoter, répéter, repenser. Il est rare (comme pour YouTube), que le modèle d’entreprise ne vienne que plus tard. Au contraire, pour réduire le risque d’échec, ainsi que le risque financier, il y a plusieurs étapes à franchir avant de coder une application, par exemple : valider le problème et la solution auprès de clients potentiels, concevoir le modèle de gouvernance et de confiance, définir le potentiel commercial et la stratégie de monétisation, etc.

Plus ma solution est large, plus elle attirera de clients.

NON !

Les plateformes ne sont pas comme un produit ou un service, elles ont besoin d’un point d’entrée très ciblé et précis pour pouvoir déclencher les effets de réseau. Ensuite, et seulement ensuite, vous ajouterez d’autres fonctionnalités ou services. Par exemple : Doctolib : trouver un rendez-vous chez le médecin ; Airbnb : trouver un endroit original et bon marché pour se loger; Uber : aller de a à b de manière sûre et bon marché. Vinted : vendre des vêtements d’occasion aux fashonistas.

Une plateforme est une place de marché (aka marketplace).

OUI et NON

Une plateforme peut être une place de marché, mais il existe plusieurs autres types de plateformes, comme les plateformes de données, les plateformes pour optimiser une chaîne logistique, etc.

Une solution SaaS est une plateforme.

Oui et Non ! 

Cela dépend… Elle peut l’être si elle orchestre les connexions entre l’offre et la demande dans un modèle “many to many” ; mais ce n’est pas une plateforme dans une configuration “one to many”. Une configuration “one to many” peut toutefois constituer une première étape vers un modèle de plateforme. Si ça vous intéresse, nous avons creusé le sujet ici.